La santé économique à Malmedy et Waimes

VLAN  mercredi 12 février 2020 Vlan

MALMEDY | Le groupement «J’Aime Entreprendre» est connu dans le milieu économique de Malmedy et Waimes pour l’intérêt qu’il porte au développement de notre zone. Fort d’une soixantaine de membres, il organise des conférences pointues et des rencontres économiques qui donnent des idées inspirantes aux entrepreneurs.

C’est dans le même but que «J’Aime Entreprendre» a commandé une étude à la start-up HEC Consulting (auprès de l’Université des Hautes Etudes Commerciales) de Liège. Il s’agit d’une grande enquête auprès de 40 entrepreneurs de la région. 9 domaines d’activité ont été sondés: construction, automobile, commerce, HORECA, transport, services, etc. L’étude portait sur la situation économique actuelle dans chacun des secteurs, sur les perspectives, les difficultés rencontrées, la main d’œuvre, la transmission d’entreprise, la transition écologique.

Ce vendredi 7 février, le groupe a présenté les résultats de l’enquête, devant la presse d’abord, et ensuite devant le grand public, invité le soir-même à une conférence gratuite.

Le contexte social et démographique de Malmedy et Waimes fut aussi présenté par l’échevin de l’économie, pour une meilleure compréhension de la situation. Avec 12.741 habitants pour Malmedy et un peu moins de 7.500 pour Waimes, notre région connaît un taux de croissance démographique supérieur à la moyenne.

Les conclusions de l’enquête

Les 3 étudiants qui ont mené l’étude ont détaillé les conclusions qu’on peut en tirer. En bref:

–conjoncture actuelle favorable pour une région dynamique avec un faible taux de chômage; tourisme florissant; manque de main d’œuvre.

–conjoncture future: elle sera tributaire de la main d’œuvre disponible; l’attrait du commerce local et des circuits courts; la «fuite» salariale vers le Grand Duché; la menace réelle de l’e-commerce.

–transition écologique: pour le moment cela reste flou.

–à améliorer: la promotion des métiers manuels; sensibiliser aux enjeux écologiques (ici, des aides au financement des investissements seront bénéfiques).

Parmi les entreprises sondées, 3 ont attiré l’attention des jeunes enquêteurs pour leur caractère visionnaire.

Les visionnaires

–Arwem Food Group (à Ovifat).

Démarrant en 1964 avec un commerce de biscuits-gâteaux-chocolat, Constant Van Dijk va au fil des ans s’étendre (rejoint par ses enfants); en 1985, deux de ses enfants devenus managers,

sont aussi rejoints par leurs enfants; 2005: toutes les activités sont intégrées dans le holding Arvem Food Group présent en plusieurs pays d’Europe. Actuellement tous leurs produits sont certifiés bio. La direction est composée exclusivement des membres de la famille.

–Gehlen Group

Une dizaine d’entreprises actives dans la construction: travaux publics et prives, travaux routiers publics et privés, forage et terrassement, travaux ferroviaires, véhicules, matériel et outillages, entreprises générale de construction, structures métalliques & halls industriels,etc.

Le complexe Business & Event Center (pouvant accueillir jusqu’à 400 personnes); La Scène (capacité 2 000 à 5 000 personnes); Le Mur (salle d’escalade); My Hotel, établissement de haut standing (4 étoiles). En projet: Maisons de Repos et Résidences Service. Le tout conduit par un seul homme: Roger Gehlen.

–Ardennes Etape

A Stavelot, André Offermans débute en 1999 un projet innovant à l’époque: location de vacances en ligne. Depuis, Ardennes Etape a accueilli 3,5 millions de clients et peut compter sur une croissance de 10% par an. Atout principal: proximité avec les propriétaires. 55/% de la clientèle vient de Flandre. Le site d’Ardennes Etape accueille près de 400 000 visiteurs par an (1,3 millions nuitées). La gestion au quotidien est assurée par une équipe d’une soixantaine de personnes.

Valéria Heinen

Vlan

Commerces à découvrir