Conférence à Lorcé sur «Les migrations des plus faibles»!

VLAN  mardi 4 février 2020 Vlan

LORCÉ | Fin février, quand les journées s’allongent et le climat s’adoucit, avec l’aide des bruines et des pluies, les petits habitants de nos forêts et marais sortent du bois à la faveur de la nuit tombante.

Il s’agit des migrations prénuptiales des grenouilles, suivies de celles des tritons et des crapauds. On peut même trouver des salamandres de temps en temps. Tout ce petit monde, qui entre dans la chaîne alimentaire des oiseaux, des poissons et d’autres prédateurs, est en mouvement. C’est déjà un voyage périlleux pour rejoindre les mares et étangs de reproduction. Les obstacles artificiels sont un danger supplémentaire. Aider ces fragiles créatures à franchir les dangers des routes qui traversent leurs couloirs de migration est essentiel pour la biodiversité de la région, pour l’équilibre de l’environnement et pour la bonne santé de nos zones humides et nos jardins.

Depuis trois ans, le PCDN (Plan communal de Développement de la Nature) de Stoumont mène un projet de recensement des batraciens sur le Thier de Lorcé et d’aide à traverser la route, pour éviter qu’ils se fassent écraser par les voitures. Cette action, qui nous aidera à identifier les espèces présentes, vérifier l’absence d’espèces invasives et connaître l’état des populations de batraciens dans cette partie du Parc Naturel des Sources, est aussi un préalable à une réflexion sur les mesures à prendre pour leur assurer un «sauf-conduit» à des endroits critiques dans la commune. Tout ceci fait partie des efforts que nous entreprenons pour faire face aux menaces qui pèsent sur les animaux à tous les niveaux trophiques.

Le dimanche 16 février, avant les prochaines migrations, le projet «batraciens» organise à la salle de Lorcé une conférence sur les batraciens de notre région, leur cycle de vie, leur importance écologique et sur ce qu’on peut faire pour leur faciliter (et sauver!) la vie. La conférence de quelque 45 minutes vise les personnes de 7 à 77 ans et sera donnée par Aurélie Robise, biologiste, enseignante et membre du pôle Raïnne de Natagora. Elle sera suivie par une brève présentation des résultats du projet jusqu’ici (avec vidéo à l’appui) et des questions-réponses. Il y aura la possibilité de se désaltérer, grâce au bar payant de la salle, mais l’entrée est gratuite.

Vous qui connaissez les lieux de grand passage des grenouilles et crapauds où ils risquent de se faire écraser en traversant des routes ou autres endroits inhospitaliers, venez apprendre plus sur leur vie et vous renseigner sur l’action en cours. Nous espérons faire des émules. Et les enfants sont plus qu’admis!

Lieu: Salle des fêtes, Lorcé 77, 4987 Stoumont. Horaire: de 14h30 à 16h30.

Personne de contact: Gaby Leyden, projet «batraciens» (0495 823242 ou gabyleyden@gmail.com).

Coordinatrice du PCDN: Marie-Françoise Perat, marie.francoise.perat@stoumont.be

Vlan

Commerces à découvrir