Des élèves au service des personnes extraordinaires

VLAN  mardi 4 février 2020 Vlan

BRAINE-LE-COMTE | Le 16 janvier dernier, les élèves de la section agents d’éducation de l’Institut Notre-Dame de Bonne Espérance ont organisé une journée de détente pour les personnes souffrant d’handicap.

Dans le cadre de cette option, les étudiants de 6e se plient en quatre pour proposer des animations originales à des personnes adultes en situation de handicap mental et/ou moteur. Des activités sportives, relaxantes, d’expression artistique ou corporelle y étaient proposées autour d’un thème tel que, par exemple la fête foraine, les voyages. «Cette année, le thème choisi est la ballade en ville», explique Sophie Dupiereux, en charge du projet. «Les personnes ont pu ainsi parcourir une rue reconstruite en s’arrêtant à l’institut d’esthétique, le garage, la salle de fitness… C’est une activité qui motive énormément nos élèves. Ces futurs éducateurs et éducatrices A2 y découvrent aussi le métier.»

Les participants sont donc des personnes adultes en situation de handicap (retard mental, infirmité motrice cérébrale, troubles autistiques, polyhandicap…). Elles résident dans les institutions environnantes telles que La Maisonnée à Haut-Ittre, Les Jacynthes à Braine-Le-Château, le Centre Reine Fabiola à Neufvilles, le Home Saint-Alfred à Casteau… «Cette journée est profitable tant pour nos étudiants que pour les bénéficiaires. Ainsi, les étudiants peuvent rencontrer une population qu’ils ne rencontrent pas tous en stage et apprendre à mieux connaître les personnes en situation de handicap. Ils peuvent exercer, au cours d’une journée et sous la supervision de leurs professeurs et des éducateurs référents, les différentes fonctions inhérentes à leur métier. Ils apprennent à travailler en équipe, à développer ou manifester leurs qualités relationnelles. Pour les bénéficiaires, c’est l’occasion de sortir du milieu institutionnel, de rencontrer d’autres bénéficiaires, d’autres éducateurs dans une infrastructure sportive partagée par des personnes valides et non-valides. Ils peuvent aussi participer à des activités extérieures adaptées à leur handicap. L’intégration sociale, le bien-être y sont les mots d’ordre. La fidélité du public à ce rendez-vous, les sourires, les échanges, les partages tout au long de la journée, tant chez les étudiants que chez les bénéficiaires, nous encouragent à réitérer le projet chaque année.»

Bravo à tous et le rendez-vous est déjà pris pour 2021!

Massimo Di Emidio

Vlan

Commerces à découvrir