Vin du Pays de Herve remporte le Prix Financité 2019

VLAN  mardi 4 février 2020 Vlan

HERVE | Les internautes, qui avaient jusqu’au 31 décembre 2019 pour voter, ont élu Vin du Pays de Herve. La coopérative remporte le Prix Financité 2019 et la somme de 2.500 euros sous forme d’investissement.

Les coopérateur·rice·s de la première heure attendent avec impatience de déguster les premiers produits de cette coopérative qui a fait le pari fou de produire du vin au Pays de Herve. Encore un peu de patience, avec les pieds plantés en 2018, les premières bouteilles sont prévues pour 2021.

C’est en 2017 que l’équipe de Vin du Pays de Herve se met à rêver. Et si on faisait du vin sur le plateau? L’histoire est largement inspirée de celle d’une autre coopérative wallonne, Vin de Liège, et l’administrateur délégué ne s’en cache pas: «nous avons été agréablement surpris par leur succès. On s’est dit que ce serait trop bête de ne pas le faire ici au Pays de Herve où le potentiel viticole existe. Tout s’est bouclé en 6 à 8 mois. Nous avons trouvé les terres et, avec l’accord de Vin de Liège, nous avons foncé sur les mêmes cépages», raconte Michel Schoonbroodt.

Les premiers pieds de vigne, plantés en mai 2018, devraient être vendangés cette année. La coopérative entrera alors en production. Et pour l’instant, c’est le branle-bas de combat pour tout mettre en place à temps: bâtiment, pressoirs, tout sera fait sur place. «Nous sommes dans la dernière ligne droite. Pour les premières récoltes, il faut absolument avoir les outils de transformation», annonce Michel Schoonbroodt.

La coopérative est d’ailleurs toujours en recherche de nouveau soutien financier (et donc de coopérateur·rice·s) qui s’en ira directement pour financer les vendanges 2020, la récolte et le cheval de trait qui assistera l’opération. Avec déjà 570.000 euros levés par les citoyen·ne·s et 200.000 euros venant du dispositif Brasero (le levier financier wallon pour lancer ou développer les coopératives), Vin du Pays de Herve a atteint 75% de son objectif d’un million d’euros.

«On peut vivre avec ça, mais ce seront les coopérateur·rice·s qui décideront du niveau d’ambition de la structure», précise l’administrateur délégué. Car après les premières vendanges et la mise en bouteille, Vin du Pays de Herve rêve d’un bâtiment flambant neuf, intégré au paysage et qui pourrait, pourquoi pas, développer le tourisme de la région.

Vlan

Commerces à découvrir