50 ans sur et autour du ring pour «papa»

VLAN  mardi 28 janvier 2020 Vlan

ENGHIEN | Véritable mage de la boxe, Michel Talki a été dignement fêté lors du gala du Boxing Club Elite Enghien, le 18 janvier. Et le Blatonnien n’est pas prêt de jeter l’éponge!

Plus précisément, il s’agit de sa 51ème année mais Michel n’en a cure. Les années passent et il garde bon pied bon œil. Ce trophée d’un demi-siècle de ring, de passion, il le gardera bien rangé chez lui. «C’est un énorme plaisir», apprécie celui qui surnomme tout le monde «papa». «Je ressens même une certaine émotion. La boxe aura toujours une place à part chez moi. J’ai énormément d’images qui me reviennent et de nombreux jolis souvenirs.»

Une passion débordante et dévorante. Michel ne compte pas ses heures dans sa salle où il a fait décoller le BC Talki. «Mis à part les week-ends où je me rends de temps à autre à des galas, je passe mes soirées, du lundi au jeudi, dans ma salle. Pourquoi ma salle? Tout simplement car elle se situe dans mon jardin. Début des années 80, j’ai construit cette salle, avec l’aide d’amis, afin de ne plus dépendre de personne. Depuis lors, mes soirées, je les passe chez moi (rires).»

Une salle toujours aussi garnie de boxeurs, hommes et dames, jeunes et moins jeunes. Peu importe la qualité ou l’ambition du boxeur, Michel y accorde la même attention. «Même si un compétiteur mérite que l’on s’y attarde, notamment à l’approche du combat, je travaille avec tout le monde. J’enseigne avec cette même envie depuis des décennies. Des boxeurs ont fini par faire leur trou. Je pense à Franco et Gianni De Vita, Guy Marker ou encore dernièrement Thomas Vanneste. Tous sont logés à la même enseigne!»

Et même si c’était il y longtemps, Michel a aussi porté les gants sur le ring, en 1969. Ses fils, Pascal et Jean-Michel ont aussi performé dans le passé. Justement, le passé va-t-il se transformer en avenir. «Je ne sais pas encore… Mes fils ont aussi leurs vies et ce n’est pas évident de pouvoir combiner vie professionnelle et sportive. De toute façon, je compte bien encore passer 50 ans sur et autour du ring (rires)!»

C’est tout le bonheur que l’on souhaite à «papa» Michel…

Massimo Di Emidio

www.facebook.com/boxingtalki

Vlan

Commerces à découvrir