La solitude du Mammouth

VLAN  mardi 21 janvier 2020 Vlan

JODOIGNE | Le Centre culturel de Jodoigne & Orp-Jauche propose le spectacle seul en scène «La solitude du mammouth» de et avec Geneviève Damas ce vendredi 24 janvier à 20h30 à la Chapelle Notre-Dame du Marché.

L’équipe du Centre culturel monte et programme des spectacles, des expositions, des ateliers, des animations qui font vivre le centre-ville de Jodoigne mais aussi ses villages, ainsi que la commune d’Orp-Jauche, associée au projet culturel global depuis janvier 2016.

Geneviève Damas est une comédienne, metteur en scène et auteure belge née en 1970. Après une licence en droit à l’Université catholique de Louvain-la-Neuve, elle suit les cours de l’IAD-Théâtre, toujours dans la cité estudiantine néo-louvaniste. S’ensuit une carrière multiple de comédienne, de metteur en scène et d’auteur dramatique, puis de romancière, couronnée par le prix Victor Rossel 2011 pour «Si tu passes la rivière», (Éditions Luce Wilquin), son premier roman.

Après «S.T.I.B.» en 2009 et «Paix Nationale» en 2012, Geneviève Damas nous revient avec «La solitude du mammouth», un monologue de 80 minutes. C’est l’histoire d’une femme de quarante ans qui a consacré toute son énergie à sa famille – elle a deux enfants – et qui voit son mari partir en scooter pour une plus jeune de quinze ans, aux jambes interminables et aux seins généreux. C’est l’histoire d’une femme qui a du mal à avaler ça et qui veut donner une sacrée leçon à son mari en cherchant un mafieux albanais pour arranger le portait de l’homme qu’elle a tant aimé. Finalement, elle se plonge dans les manuels de psychologie et, découvrant les théories de Paul Watzlawick, décide de faire justice elle-même. C’est, enfin, l’histoire d’une femme pas déprimée du tout qui va rendre impossible la vie du fugueur en scooter.

Ce monologue drôle, cruel et déjanté évoque la colère intérieure, le désir de vengeance et la faculté de sublimer les émotions les plus profondes. Un spectacle qui ouvre sur le temps, l’art, tout ce qui meurt et la salutaire résilience des êtres vivants.

Une coproduction Albertine, Les Gens de bonne compagnie, le Festival de Théâtre de Spa, avec le soutien de l’Atelier- Théâtre Jean Vilar.

I

nfos? Chapelle Notre-Dame du Marché, Grand-Place, 1 à 1370 Jodoigne – PAF 14 € (adultes) / 12 € (seniors-étudiants) / Article 27 / CPAS- Réservations, sous réserve que le spectacle n’affiche complet: 010 81 15 15 ou info@culturejodoigne.be

Vlan

Commerces à découvrir