Soirée Amnesty avec les «Fières Bretelles»

VLAN  mardi 3 décembre 2019 Vlan

NIL-SAINT-VINCENT | Ce vendredi 6 décembre dès 20h, le cabaret «Chez Emile» accueillera en l’église partagée de Saint-Vincent le concert des Fières Bretelles et une soirée spéciale Amnesty.

« Chez Emile», c’est la volonté de recréer un cabaret chaque dernier vendredi du mois – sauf en juillet – dans une ambiance conviviale. Au Centre culturel Emile Jadinon ou dans l’église partagée Saint-Vincent (Place Saint-Vincent), chacun(e) peut discuter autour d’un verre tout en profitant de diverses animations: musique vivante, spectacle, conférence, film à débattre,etc.

Ce 6 décembre, à l’occasion de la soirée spéciale Amnesty, les Fières Bretelles ont répondu à l’appel de la solidarité et du partage. Leur style? C’est du folk rock bluegrass peu commun dans nos contrées. Avec une touche de punk old-time très festif assaisonné d’hillbilly sauce irlandaise, ces belges de Tournai ont trouvé la recette qui fait danser les pirates. Guitare, basse, batterie mais aussi banjo, mandoline, accordéon et plein de voix: une formule qui claque autant que les bretelles de ce quintet composé de Yan (banjo, mandoline, chant), Baronne (guitare, chant), Marie (accordéon, mandoline), Nico (basse) et Vincent (batterie), à écouter à partir de 20h30 ce 6 décembre.

Juste avant le concert, à 19h30, le groupe local d’Amnesty Chastre-Walhain vous conviera à participer au marathon des lettres, une campagne mondiale durant laquelle des sympathisant(e)s écrivent et signent des millions de lettres pour celles et ceux dont les droits les plus fondamentaux sont bafoués.

Amnesty International rassemble plus de 7 millions de personnes dans 70 pays. Le mouvement est indépendant de tout gouvernement, de toute tendance politique, de tout intérêt économique et de toute croyance religieuse. Il ne sollicite aucune subvention des Etats, des partis politiques ou des entreprises et finance ses actions essentiellement grâce au soutien de ses membres et de ses donateurs.

Cette année, Amnesty mobilise un maximum de personnes pour défendre neuf jeunes et un peuple autochtone, les Grassy Narrows du Canada. «Y participer, c’est perpétuer une tradition efficace de rédaction de lettres pour réparer les plus grandes injustices à travers le monde», souligne Amnesty. «Rejoignez le marathon le plus proche de chez vous. Quelques minutes suffisent, passez quand vous voulez et écrivez une lettre qui fera la différence».

En Belgique francophone une cinquantaine de marathons des lettres sont organisés localement, autour du 10 décembre.

Olivier Debus

Infos? Cabaret «Chez Emile» 0498 47 83 17 – cabaretchezemile@gmail.com – cabaretchezemile.wix.com/cabaret-chez-emile – PAF: 6€ – Pas de réservation

Vlan

Commerces à découvrir