Entre Péruwelz et le Pérou, il y a ACDA!

VLAN  mardi 8 octobre 2019 Vlan

PÉRUWELZ | L’ONG Action et Coopération pour le Développement dans les Andes fête son cinquantième anniversaire ce mois-ci. L’occasion de (re)partir à sa découverte.

Organisation non gouvernementale, fondée en 1969, ACDA coopère avec d’autres ONG au Pérou avec des communautés rurales, très isolées dans la Sierra, les montagnes des Andes, à l’écart des grands axes de circulation et des circuits administratifs. Les projets retenus visent toujours à permettre aux membres de ces communautés de rester debout et d’aller de l’avant. Ils concernent notamment l’agriculture et l’élevage, la biodiversité, l’incidence politique et la place des femmes dans la société. «L’ACDA possède des administrateurs et des membres un peu partout en Belgique mais le siège social est à Péruwelz, à la rue de Roucourt», sourit Colette Bourdon, la Présidente. «C’est Simon Vander Elst, et un ami, Francis Delatte, aumônier au Foyer de Roucourt, qui ont créé l’ACDA, après un retour de mission au Pérou de ce dernier. Nous misons sur nos bénévoles et militants pour faire évoluer les choses. Nous avons de bons partenariats avec Arrêt 59, la médiathèque, la commune de Péruwelz et avec d’autres associations.»

Il faut de nombreuses forces vives pour porter des projets d’envergure. «Un projet particulier concerne le centre de vacances Santa Clara del Mar, construit en 1978 et détruit par un tsunami en 2001. Il assurait des vacances à des enfants travailleurs ou démunis. La reconstruction se poursuit au fil des moyens disponibles et, cette année, des enfants ont pu en profiter à nouveau. La majorité des projets ont trait à l’autosuffisance alimentaire dans des régions de la Cordillère des Andes très difficiles d’accès, entre 3500 et 4500 mètres d’altitude.»

Agriculture, santé, emploi, environnement, citoyenneté et, un sujet brûlant, le changement climatique rythment les journées. «Nos futurs projets sont centrés sur l’amélioration durable de la filière du lait et de la sécurité alimentaire des familles rurales des districts de Coata et Huata, ainsi que la lutte contre la maltraitance des femmes par leur insertion dans la vie citoyenne, notamment dans la province d’Apurimac.»

N’hésitez pas à rejoindre ACDA, le 12 octobre prochain, à La Poudrière, pour un repas anniversaire et une vente aux enchères.

Massimo Di Emidio

Infos: acda@acda-peru.org ou au 069/781238.

Vlan

Commerces à découvrir