Quand les images portent plus que les mots

VLAN  mardi 8 octobre 2019 Vlan

ITTRE | Jusqu’au 28 octobre à l’espace Bauthier, l’exposition #JeSuisHumain.e dépeint et interroge la dimension universelle de l’Humanité à travers des photos saisissantes.

#JeSuisHumain.e, c’est le travail du collectif de photographes belges Huma qui s’est associé à Amnesty International pour documenter la faculté de résilience de ces hommes, femmes et enfants contraints de fuir les violences et les persécutions et de partir chercher protection ailleurs. Ces personnes appelées «réfugiées», «migrantes» ou «demandeuses d’asile» qui, avant d’arriver en Belgique, avaient une vie, un métier, des passions, n’ont eu d’autres choix que celui de rebondir au sein d’une société le plus souvent hostile à leur accueil. «En plus des photos, des témoignages de personnes qui ont vécu la migration et qui reconstruisent leur vie ici, en Belgique, seront aussi disponibles», signale Karim Sarton, du Centre culturel d’Ittre. «Des infographies et des cartes sur la thématique des migrations seront aussi visibles. Elles permettront de découvrir les différents parcours migratoires de personnes, et notamment de jeunes, fuyant les conflits et les persécutions, à travers les regards croisés de photoreporters belges.»

Le Centre culturel n’a pas choisi cette expo par hasard. Les objectifs sont nombreux. «Nous voulons susciter un autre regard sur ces personnes en mettant en avant leur capacité de résilience et leurs droits fondamentaux en tant qu’êtres humains, notamment le droit d’être protégés. Aussi, il est permis d’apprécier le rôle de la photographie et des photographes dans la mise en valeur de la dignité humaine.»

Le devoir du Centre culturel se veut aussi d’ouverture sur le monde, qu’il soit local ou mondial. «Cette expo ouvre un débat, en parallèle, sur l’autre, l’étranger et voir comment ces notions se déclinent, au quotidien, à l’échelle de notre commune, de nos quartiers, nos rues, nos écoles, village, jusqu’à celle du monde.»

Le collectif Huma et Amnesty International veulent créer des ponts entre le public belge et ces hommes et femmes, jeunes et moins jeunes, qui vivent chez nous. Ils cherchent à les présenter non pas comme des victimes, mais comme des acteurs de leur propre vie. À découvrir à Ittre en toute simplicité, en toute humanité.

Massimo Di Emidio

Infos: 067/647323.

Vlan

Commerces à découvrir