Le meilleur chocolatier wallon est andennais!

VLAN  mardi 8 octobre 2019 Vlan

ANDENNE | Aucun chauvinisme derrière cette affirmation car c’est le guide Gault & Millau qui le dit! Cette distinction ô combien prestigieuse récompense le travail acharné de ce grand amoureux du chocolat qu’est Denis Ariqua.

C’est un chocolatier heureux mais fatigué qui nous accueille au nº8 de la rue Brun. Il ne s’attendait pas à cette récompense ni à la foule qui a envahi sa boutique depuis. D’ailleurs, les clients se sont succédé à un tel rythme que les étagères sont vides! Des Andennais venus en masse également pour féliciter le jeune primé. ‘J’ai reçu ce matin les félicitations du bourgmestre, nous confie le propriétaire des lieux, ça fait plaisir! Cette récompense est un formidable moteur mais également une source de stress, ça met la pression. Je n’ai cependant aucunement l’intention de changer ma façon de travailler, je compte rester moi-même. Ma plus grande satisfaction est d’apporter du plaisir à mes clients avec un chocolat de qualité. J’ai évidemment quelques projets sous le coude, comme celui d’essayer de réaliser une prâline avec Jérôme Grimonpon, lauréat 2020 pour la région de Bruxelles et par ailleurs un ami précieux qui a pris de son temps pour me prodiguer de précieux conseils, en son temps, dans son atelier de Uccle. Je songe également, dans le futur, à déposer mes produits dans des points de vente tels que des épiceries fines. Tout cela avec le soutien inconditionnel de mon épouse, Jessica. Mais la première nécessité est d’agrandir l’équipe. Et si vous me demandez si je vais augmenter mes prix en raison de cette distinction, la réponse est non’, sourit le jeune homme.

Une passion précoce

Hutois d’origine mais habitant à Petit-Warêt depuis plusieurs années, c’est tout naturellement vers le centre d’Andenne que son choix s’est porté pour s’installer en octobre 2018.

‘Mais c’est lors de classes vertes à Eupen que je suis tombé amoureux du chocolat et du métier de chocolatier, poursuit l’artisan. Nous avions visité une chocolaterie et je suis resté ébahi devant une fontaine de chocolat. J’ai été tellement impressionné que c’est ce jour-là que ma passion est née et que j’ai décidé d’en faire mon métier. J’avais 11 ans. Une passion qui ne m’a pas quitté même si j’ai dû, depuis, apprendre les autres aspects du métier d’indépendant et d’artisan.

Une praline aux parfums d’Amérique latine

Un autre projet du jeune artisan est de fabriquer une praline avec un mélange de chocolats en provenance du Mexique, du Vénézuela et d’Equateur. Ce petit bijou de gourmandise sera, on l’espère, bientôt à découvrir chez Ariqua Chocolaterie!

A vos papilles!

Lucille Houyoux

Vlan

Commerces à découvrir