Le courage de Fantine, l’imagination de Victor

VLAN  mardi 1 octobre 2019 Vlan

PÉRUWELZ |

Homme au parcours atypique, Philippe Hennuy a débuté sa vie d’écrivain à l’âge de 56 ans. Il publie son second livre intitulé « Les Remisables », sous-titré « L’inviolable destinée de Fantine ».

Ex-enfant du juge, le natif de Charleroi a beaucoup voyagé. Seulement d’institution en institution. C’est à travers son vécu d’enfant et d’adolescent que le citoyen de Péruwelz a vaincu ses démons en sortant, il y a deux ans, « 5 186 jours », sous-titré « Les joies et turbulences d’un ex-enfant du juge ». « Plusieurs concours de circonstances m’ont plongé dans l’écriture. J’y ai découvert un moyen d’expression mais aussi un moyen d’évacuation de ce que j’ai vécu entre 1967 et 1981. »

Ce qui devait être un one-shot est revenu très vite dans l’esprit de Philippe. Pour son second roman, de nouveaux concours de circonstances l’ont amené à reprendre la plume. « Notamment un voyage en baie de Somme, dans les pas de Victor Hugo, à Montreuil-sur-Mer. Là, j’y ai vu la rencontre de Victor Hugo et de Fantine, personnage célèbre des « Misérables », mon roman favori. Pour mon second livre, je suis parti de cette rencontre. La suite ? Elle est faite de rebondissements. L’histoire se veut dramatique mais des moments heureux viennent aussi égayer la vie des personnages. J’ai dû apprendre à écrire en me mettant dans la peau d’une femme. Et l’histoire se passe au 19e. Là aussi, il a fallu m’adapter. »

Un roman dont l’histoire est inachevée. Une suite est déjà en préparation. « Les Remisables », sous-titré « L’héritage ».

Sortis en autopublication, les romans de Philippe sont vendus sur demande.

Infos : 0499/116818

Vlan

Commerces à découvrir