Action-Sud ouvre les portes de l’inconnu

VLAN  mardi 17 septembre 2019 Vlan

VIROINVAL | Au centre culturel Action-Sud, nous avons pour mission de maintenir les consciences en éveil, d’agir dans l’espoir que la société soit plus attentive aux inégalités. Cette volonté transparait tout au long de la nouvelle saison.

À commencer par la pièce de théâtre «J’ai tant ri à Gaza» le 1er octobre. Les deux comédiens d’Une Petite Compagnie y racontent les expériences vécues dans l’étroite bande de terre de Gaza, croisées avec celles de deux comédiens gazaouïs. Le tout avec humour et émotion. Le 6 octobre, le public découvrira l’histoire originale de Julie, prédestinée à tenir une friterie comme ses parents, jusqu’au jour où elle se passionne pour l’opéra. Une magnifique ode au respect de sa passion et au courage que cela demande pour sortir du cadre établi. Il sera toujours question de courage dans la pièce de théâtre «Homme Femme» (15 janvier). Le comédien Emmanuel Guillaume endosse le rôle de Giuseppe qui se confesse sur la tombe de sa maman: il n’a jamais osé lui avouer son homosexualité par peur, par pudeur. Le 15 novembre, l’intégration, le racisme seront au centre de la pièce «Le Jardin». De tous temps, les hommes ont pris des risques en fuyant leur pays pour trouver asile dans des régions plus sûres. C’était le cas au 5è siècle avec les Suppliantes d’Eschyle, ça l’est encore aujourd’hui. Les rapports homme-femme sont loin d’être simples. Nous nous en rendrons compte avec la pièce «Nos miracles ordinaires». Trois trentenaires aux personnalités colorées nous offrent leurs réflexions modernes et décalées sur l’amour. Le Théâtre du Copion, de son côté, montera sur la scène d’Action-Sud le 17 février avec «Il était trop de fois!» pour partager avec le public l’histoire de ces hommes et ces femmes confrontés à la misère, à la débrouille. Autre plongée dans un univers méconnu: la prostitution. Dans «Sous les néons du désir» (10 mars), la comédienne Véronique Miomandre nous emmène dans une enquête passionnante, suite à la disparition inquiétante d’une prostituée dans les quartiers chauds de Bruxelles.

La programmation fait également la part belle aux moments plus légers et musicaux. L’humour sera au rendez-vous avec Laurence Bibot le 15 octobre. La maman de Roméo Elvis et d’Angèle présentera son dernier one-woman-show «Bibot distinguée». Le 10 novembre, revivez cent ans de chanson française avec Michel Desaubies. De «Vive l’Oncle Sam» à «Coco Câline» en passant par «Valentine», «La Groupie du Pianiste», «Y’a d’la joie…» ou «Osez Joséphine», «les Feuilles Mortes», «la Chanson pour l’Auvergnat», «Maréchal Nous voilà» et le «Chant des Partisans»: il y en aura pour toutes les époques. En fin de saison, les Chilli Pom Pom Pee traceront l’histoire du rock pour les enfants, mais les parents sont les bienvenus également. La représentation est prévue le 15 avril. Enfin, dernier rendez-vous avec Les fils du facteur le 26 avril. La spécialité de ces artistes suisses? Les chansons drôles et festives.

Voici la pointe visible de l’iceberg de la nouvelle saison d’Action-Sud. Cycle Les Zakoustic’s, les rendez-vous Ciné plaisir, les talents de chez nous, les expositions: rendez-vous sur le site www.action-sud.be et sur le groupe Facebook pour être au courant de tous nos autres événements.

Infos: 060/31 01 60 – billetterie@action-sud.be

Vlan

Commerces à découvrir