Vincent et Waudru à nouveau réunis à Casteau

VLAN  mardi 10 septembre 2019 Vlan

MONS & SOIGNIES | Ce dimanche 22 septembre, Sonégiens et Montois sont appelés à marcher ensemble aux côtés de leurs saints patrons, afin de célébrer le centenaire d’un événement marquant et une confiance en l’avenir.

Mons et Soignies, pour ceux qui l’ignorent, ont un lien très fort. D’un côté, Waudru, fille d’une famille noble, créera la ville de Mons. De l’autre, Vincent, de son véritable prénom Madelgaire, aristocrate, fondera Soignies. Leur point commun : l’amour… et quatre enfants ! « Pourtant, c’est une fois séparés qu’ils créeront les villes que l’on connaît aujourd’hui », souligne Eric Gilet de l’ASBL C’est à Casteau. « À ce moment-là, nous sommes au 7ème siècle de notre ère, en 656 exactement, année de la séparation. Madelgaire, devenu Vincent suite à ses nombreuses victoires, partira sur l’abbaye d’Hautmont avant de rejoindre Soignies. Waudru, elle, se retire dans un oratoire situé sur la colline qui allait devenir Mons. Les vertus médicales de Waudru étaient appréciées. Elle est proclamée sainte dès sa mort en 688. »

Parce ce rendez-vous entre Waudru et Vincent n’est pas le premier. « C’est même le troisième ! Nous célébrons le centenaire de 1919, soit juste après la première guerre. Le 3 août, une double procession converge vers Casteau pour réunir les châsses des époux protecteurs. Il s’agit, pour la population, d’une forme de reconnaissance à la fin du cauchemar de cette guerre. Mais, on peut remonter à 1349 ! La peste sévit en Hainaut. Afin de contrer ce fléau, les habitants de Mons et Soignies processionnent le 7 octobre. La rencontre est inédite… et la peste recule ! »

2019 sera donc une nouvelle année de retrouvailles. Le pèlerinage débutera dès 6h de Mons et à 7h de Soignies. À 10h45, la rencontre des reliquaires est prévue à l’église de Casteau et une messe sera prononcée par Monseigneur Harpigny. Une réception, ouverte à tous, est programmée au Château Goffinet.

MASSIMO DI EMIDIO

Vlan

Commerces à découvrir