Le groupe théâtral séduit par «Les Misérables» à La Cassine

VLAN  mardi 3 septembre 2019 Vlan

NOVILLE | Samedi 10 août, 15h30. Le groupe théâtral de Noville débarque à La Cassine (département des Ardennes) pour assister au spectacle nocturne et en extérieur, «Les Misérables», de Victor Hugo.

Le domaine de la Cassine (de l’italien cassina, petite maison de campagne) a été aménagé en 1571 par Louis de Gonzague et son épouse Henriette de Clèves, amie de la reine Margot. Ils y font construire un magnifique château ainsi que le Couvent des Cordeliers. Frappé par la foudre, victime d’incendies, le château sera détruit trois fois. Il ne s’en remettra pas.

Ses ruines servent de décor d’apothéose pour le final des spectacles. C’est dans ce domaine, situé à proximité du hameau du même nom, que l’Association Culturelle du Château de La Cassine présente chaque année un fabuleux spectacle. La Cassine, c’est une tribune couverte de 1649 places assises, montée sur rail et qui se déplace sur 300 mètres de long devant une trentaine de décors jalonnant le parcours avec un joli bois de feuillus en arrière-plan.

La Cassine, c’est une centaine de bénévoles qui cumulent chacun plusieurs rôles: écriture des textes, répétitions, relations extérieures, réalisation et montage des décors, acteurs (une soixantaine), régie, sonorisation… La Cassine, c’est 300 repas servis aux spectateurs avant chaque représentation dans le magnifique décor de La Chapelle, des tartines grillées, des frites, un bar… pour ceux qui n’ont pas eu la chance de trouver une place à La Chapelle. Et tous ces repas sont concoctés et servis par… les acteurs, techniciens, figurants…

La Cassine, c’est aussi 10 000 costumes entreposés dans la grange, des décors qui doivent résister aux intempéries, des centaines d’accessoires qu’il faut mettre à l’abri après chaque représentation et remettre en place avant la suivante. La Cassine, c’est une extraordinaire bonne humeur, un accueil chaleureux et un spectacle inoubliable. Nous avons eu la chance d’être invités à visiter durant plus de deux heures les infrastructures et l’arrière des décors, le stockage des costumes et tant de choses superbes. Merci à Nanouche et à Quentin (acteur, répétiteur, relations extérieures et… président de l’association) pour vos talents de conteurs, votre accueil si spontanément amical et votre connaissance encyclopédique de l’histoire de La Cassine. Vous transpirez la passion! Et tout cela avant d’aller, l’un assurer la ticketterie et l’autre la cuisine pour enfiler ensuite votre costume et entrer dans la peau, l’un de Marius, l’autre de madame Thénardier. Quelle énergie!

Promis! Puisque vous changez de pièce tous les deux ans, le groupe de Noville sera de retour chez vous en 2021. Quant à vous, si vous aimez le spectacle, pensez à La Cassine en juillet/août 2020, vous ne serez pas déçu.

Début mars 2020, le groupe théâtral de Noville jouera Amour, pirouettes et cacahuètes de Jean-Claude Martineau. Qu’on se le dise!

Vlan

Commerces à découvrir