Une exposition surle passé marial

VLAN  mardi 27 août 2019 Vlan

BEAURAING | L’histoire des apparitions de Beauraing fait l’objet d’une exposition à la basilique mineure. À l’aide de panneaux, on y revient sur les événements.

La basilique mineure n’est pas à sa première exposition. Par le passé, celle-ci a déjà accueilli notamment une exposition richement documentée sur l’histoire du saint suaire de Turin. Aujourd’hui, ce n’est plus l’Italie qui est sous les feux des projecteurs, mais bien une petite bourgade de Famenne. En effet, depuis peu, c’est l’histoire mariale de Beauraing qui est présenté.

À l’époque, ce coin hébergeant un peu plus de mille habitants n’était connu de peu de monde. Aujourd’hui, ce n’est plus vraiment le cas. Le nom de Beauraing est connu dans différents coins du monde. Qu’est-ce qui a changé l’histoire de cette région? Un événement qui s’est passé entre novembre 1932 et janvier 1933. Le 29 novembre 1932, vers 18h30, cinq enfants voient une silhouette blanche sur un pont. Un des enfants reconnaît d’emblée la vierge Marie. Il n’y a pas eu une, mais 33 apparitions. Celles-ci s’étalèrent du 29 novembre 1932 jusqu’au 3 janvier 1933. Ces événements ont changé rapidement la face de la petite bourgade. Des curieux, mais également des pèlerins ont commencé à converger vers le lieu des Apparitions. Une autorisation du culte de Notre-Dame ainsi qu’une reconnaissance du caractère surnaturel sont octroyées. La cité étant devenue mariale, le culte s’organise. Une chapelle est notamment construite.

Une documentation riche

L’histoire mariale de Beauraing est désormais racontée à travers une exposition richement documentée. Pour l’heure, celle-ci est présentée au fond de la basilique mineure. Du contexte de l’époque en rapportant les différents éléments liés aux apparitions, l’exposition revient en détail sur cette période. Les informations sont agrémentées de nombreux documents iconographiques. Outre sur les faits, les panneaux donnent de précieux renseignements sur les cinq enfants. Qui étaient-ils? Comment ont-ils vécu?

Les personnes qui souhaiteraient poursuivre leur envie d’en connaître plus sur l’histoire de Beauraing peuvent également pousser les portes du musée marial. Celui-ci se trouve en face des sanctuaires. Elles peuvent également se plonger dans un ouvrage récemment paru qui évoque les Apparitions. Intitulé «Le dernier coup de sonnette» et paru aux éditions Fidélité, celui-ci est de la main de Gilberte Degeimbre, une des cinq enfants. Dans le livre, la Voyante raconte ses souvenirs.

T.I.

Vlan

Commerces à découvrir