Une convention pour redynamiser le site

VLAN  mardi 27 août 2019 Vlan

GESVES - GOYET |

L’exploitation touristique du site de Goyet va reprendre. Le 28 juin dernier, la commune de Gesves a signé une convention avec le Préhistomuséum de Flémalle. Le site sera à nouveau accessible en avril 2020. Le bourgmestre Martin Van Audenrode se réjouit de ce nouvel élan pour un site remarquable qui était fermé au public depuis plusieurs années.

«Nous vivons dans l’une des plus belles régions de Wallonie par ses paysages et son environnement mais riche également d’un milieu associatif très actif. Je suis heureux que le site de Goyet, connu en Europe, se retrouve sous les projecteurs».

Le mayeur ne pouvait pas mieux dire car c’est tout l’éclairage des grottes qui va être revu. Avant la réouverture prévue en avril 2020, les grottes de Goyet vont s’offrir un sérieux lifting pour un montant de 125 000 € subsidié par la Région wallonne à hauteur de 105 000 €. Une bonne affaire pour la commune qui ne déboursera que 20 000 €.

Un éclairage moderne qui mettra en valeur les vestiges exceptionnels renfermés dans les grottes.

Des traces de cannibalisme

Fernand Collin, le directeur du Préhistomuséum est ravi de ce nouveau départ pour le site de Goyet et nourrit de grandes ambitions. Le nouvel éclairage permettra au public de mieux apprécier les vestiges mis à jour dans les grottes. On y a découvert des mandibules d’ours des cavernes, des dents de mammouth… En outre, Goyet fait partie des trois sites européens où l’on a découvert des traces de cannibalisme pratiqué par l’homme de Néandertal.

Comme l’explique Corentin Fontaine (GAL), les extérieurs ne sont pas oubliés. Les abords de la grotte se découvriront à pied et un observatoire sera installé rue de Strouvia, à l’entrée du site. Tous ces aménagements devraient permettre de belles retombées sur l’économie grâce à l’attrait touristique. Dans un premier temps, la visite des grottes se fera sur réservation.

Ph.B.

Vlan

Commerces à découvrir