Petite chronique des 54e VTS

VLAN  mercredi 10 juillet 2019 Vlan

STAVELOT |

En inaugurant la 54e édition, le président Paul-Emile Mottard, le directeur Serge Demoulin et le bourgmestre Thierry de Bournonville ont rendu un vibrant hommage à feu Pol Deranne, fondateur en 1966 des Vacances Théâtre. Hommage ô combien mérité: avec simplicité et enthousiasme, «Polo», car c’est ainsi qui nous continuerons à le nommer, a contribué à l’élan qui a fait de Stavelot une rayonnante cité de culture où le théâtre est un premier espace de liberté. Illustration avec «Molière», le spectacle d’ouverture qui a transformé le chapiteau en une vaste salle de classe. D’accord avec Hugo qui affirmait que le théâtre est une chaire, Francis Huster a donné un cours d’histoire littéraire solidement engagé: «La République a trahi Molière et avec lui le comédien, annonça-t-il d’emblée. Le théâtre doit éduquer l’âme mais on a préféré laisser ce rôle à la religion. La République ne pouvait faire cela, en aucun cas! Elle a laissé empester l’âme et la morale qui devait naître de la culture n’a pas été respectée.» Et de rappeler qu’au 17e siècle, le pouvoir massacrait les protestants, enserrait la société dans ses interdits, censurait l’art et excommuniait les comédiens. Parce qu’il voulait «corriger les hommes» et «jouer la vraie vie», Molière devint pour lui une menace. La Compagnie du Saint-Sacrement, une société secrète que l’on qualifierait aujourd’hui d’intégriste, le poursuivit alors de sa haine et fit interdire ses pièces («Le Tartuffe» notamment). Puis vint l’appel au meurtre: «Il faut tuer l’impie Molière»… A-t-il été empoisonné à l’arsenic devant son public, lors d’une représentation du «Malade imaginaire», au moment où sa propre mise en scène lui faisait avaler des potions? A-t-il été jeté à la fosse commune par les prêtres qui devaient l’inhumer? A-t-on ensuite déformé son œuvre? Francis Huster l’affirme et réclame une réhabilitation: «Parmi les grands, il est le seul à n’être pas au Panthéon. Il faut que cette faute soit réparée en 2022, pour le 400e anniversaire de sa naissance.» Le public des VTS s’est levé pour longuement applaudir ce long plaidoyer contre l’intolérance.

Patrice Lefebvre

Vlan

Commerces à découvrir