Renouveau spectaculaire du Lions Club

VLAN  mardi 18 juin 2019 Vlan

ANDENNE |

En l’espace de trois ans, le Lions Club Andenne s’est complètement transformé. Rajeunissement et féminisation sont les maîtres mots de cette évolution.

À la dernière assemblée générale, Isvan Wilhelmi (né en 1977), collaborateur notarial de l’Étude George et Dekeyser, a été élu président. À la passation des pouvoirs du 28 juin, il succédera à Patrice Libois qui a exercé la fonction, avec dynamisme et sérénité, durant trois années, égalisant ainsi le record détenu par notre doyen, Jean-Pierre Lepape, expert judiciaire à Namur.

Le premier vice-président est Michele Maggiano, professeur de mécanique automobile, et la deuxième vice-présidente Nathalie Kempter, analyste financière. Dans deux ans, le Club sera donc dirigé, pour la première fois depuis sa création, par une femme.

Ce n’est que justice. Rappelons, à titre d’anecdote, que la ville d’Andenne a été dirigée pendant plus de mille ans (692-1789) par les abbesses.

Quant aux nouvelles recrues, déjà intronisées ou en instance d’intronisation, il convient de mettre en exergue leur jeune âge (comparé à la moyenne des membres des Lions Clubs belges):

· Didier Delanoy (Vezin), 47 ans, est conseillé financier à l’agence Fintro d’Andenne, deux enfants.

· Benjamin De Smet (Andenne), 34 ans est journaliste au journal L’Avenir, époux de Cécile Detollenaere et père d’un enfant. Il trouve encore du temps pour sa passion, à savoir l’e-sport qui n’a plus de secrets pour lui.

· Daniel Dusart (Andenne), 45 ans, travaille dans la société Inovyn, futur, deux grands enfants. Il nous a contactés par le réseau social Facebook, preuve que notre présence sur les supports modernes est indispensable aujourd’hui

· Samuel Lemaire (Sclayn), 33 ans, dirigeant d’une entreprise de travaux sanitaires, marié à Yasmina Barbier. Le couple a un enfant.

Deux autres candidats et une candidate sont sur la liste d’attente. C’est dire que le Club est sur une courbe ascendante.

Au niveau des activités pour alimenter la caisse des œuvres, le Club fait preuve d’un grand dynamisme. Le marché de Noël a généré un bénéfice appréciable. La messe africaine du 6 avril, célébrée par cinq prêtres, a réuni quelque 120 personnes à la Collégiale Sainte-Begge, notre stand à la brocante du 30 mai a été une réussite et la traditionnelle marche de Solières s’annonce prometteuse.

Les sommes récoltées profitent essentiellement à des organisations du Grand-Andenne. Mais nous regardons aussi ce qui se passe au-delà des frontières. Ainsi, les bénéfices de la messe africaine servent à financer une école congolaise. Par ailleurs, le Club andennais participe également aux grandes actions mondiales (p.ex. la lutte contre la rougeole ou l’éradication de la cécité évitable). Faire partie de la plus grande organisation philanthropique du monde (1,4 million de membres répartis dans plus de 46 000 clubs, répartis sur 220 pays et territoires) est certes un honneur, mais surtout une responsabilité.

Vlan

Commerces à découvrir