Les canards du Paradis et d’ailleurs ont besoin d’une nourriture adaptée

VLAN  mardi 11 juin 2019 Vlan

BRAINE-L’ALLEUD | Le service Environnement de la commune de Braine-l’Alleud rappelle aux nombreux promeneurs et amis de la Nature que donner du pain aux canards au Parc du Paradis - ou ailleurs - ne leur est pas bénéfique.

P our protéger les animaux sauvages et leur environnement, leur nourrissage est d’ailleurs interdit, notamment sur le site du Parc du Paradis, qui accueillera également dès l’année prochaine la nouvelle piscine communale.

Les raisons? La nourriture donnée n’est en général pas adaptée aux animaux. Le pain par exemple, souvent mouillé, ne convient pas aux oiseaux. Il gonfle dans leur estomac et peut entraîner des troubles digestifs.

Sans oublier que les canards sont des animaux principalement herbivores et que le pain ne leur procure pas un régime alimentaire équilibré. Dès lors, ils sont nombreux à succomber à cause du régime alimentaire au pain blanc et biscottes qui leur est imposé par les promeneurs non avertis.

Prolifération d’algues

Les kilos de nourriture abandonnés dans ou autour des plans d’eau perturbent aussi l’équilibre de leur fonctionnement: l’augmentation de nutriments provoque en effet une prolifération d’algues pouvant être toxiques voire mortelles. Des bactéries pathogènes se développent et favorisent, par exemple, l’apparition du botulisme, une autre maladie, elle aussi mortelle pour les animaux aquatiques.

Les conséquences sur l’environnement? Les restes de nourriture et le pain qui sont jetés dans l’eau, attirent les visiteurs indésirables qui viennent aussi prendre leur part du gâteau: pigeons des villes, rats, corneilles noires, chats errants, renards… Nourrir ces opportunistes aura pour effet d’augmenter leur population, avec un impact négatif sur la biodiversité et l’environnement en général.

Un promeneur brainois en vaut deux.

Infos: Service Environnement – 02.854.03.70

Vlan

Commerces à découvrir