Les élèves de St-Jo viennent à l’école à vélo

VLAN  vendredi 24 mai 2019 Vlan

CINEY | Depuis début avril, une centaine d’élèves de l’Institut Saint-Joseph se rend ensemble à l’école en deux roues en passant de village en village.

D ans la ligne des manifestations pour le climat, on a commencé à en parler et à passer dans les classes en février, et les élèves se sont montrés très enthousiastes», raconte l’éducateur Thibaut Hastir, qui démarre de Clavier et effectue 48 km aller-retour. «Le temps de s’organiser, on a commencé le premier mercredi d’avril. On a testé ensemble les différents itinéraires, les lieux de rendez-vous, les horaires… Les élèves viennent essentiellement du second degré mais cette initiative est ouverte aux élèves du premier degré, il faut juste que l’on envoie un courrier aux parents, ce sera pour la prochaine rentrée scolaire».

Chacun part à des heures différentes, selon l’endroit où il habite. Une vingtaine d’itinéraires par les petites routes à été tracée, pour éviter les grands axes. Le plus long tourne autour des 50km. L’élève peut adopter tel ou tel itinéraire, en fonction du lieu où il habite. Il s’inscrit puis se rend au point de rendez-vous.

Une fois arrivés à l’école, les cyclistes ont le droit de profiter des douches et reçoivent un bon petit-déjeuner. Le mercredi est le seul jour où l’action est aussi bien structurée mais rien n’empêche les élèves d’organiser des trajets les autres jours de la semaine, via un groupe Facebook privé, et ils peuvent aussi prendre une douche ces jours-là. «Jusqu’à présent, nous n’avons pas eu de beau temps, il fait assez frais, à l’exception de mercredi passé on a chaque fois essuyé un petit crachin mais cela nous encourage à persévérer car nous savons que nous allons vers les beaux jours. De toute façon, il n’y a pas de mauvais temps, il n’y a que de mauvais équipements!»

Les parents approuvent

Les parents, eux, approuvent l’initiative: «Nous avons des retours très positifs, les parents nous encouragent, ils trouvent ça super, ça leur rappelle leur jeunesse, et puis pour eux c’est un trajet en moins à faire en début et en fin de journée. Pour les élèves, c’est l’occasion de faire du sport, on s’amuse avec les copains du village, on parle avec des gens avec qui on ne parlait plus depuis des années…»

L’accent est mis sur la convivialité: pas question de faire la course, ce n’est pas une compétition, on reste en groupe et les plus rapides attendent les autres aux points de rassemblement. Deux élèves ont d’ailleurs décidé de rendre le trajet encore plus fun en roulant sur un tandem!

«D’autres élèves de Ciney ont envie de nous rejoindre», poursuit Thibaut Hastir. «On voudrait que les profs des autres écoles prennent contact, toutes les écoles sont fort proches à Ciney, ce sera facile d’organiser un réseau. On ne refuse personne. On a aussi inspiré des maris de collègues qui vont désormais à leur boulot à vélo. Notre exemple est inspirant… Nos trajets sont planifiés jusque fin juin, le but est de les relancer en septembre mais il faudra assurer la relève des rhétos. L’école est également prête à investir dans de nouvelles infrastructures et à construire un parking pour les vélos».

Ch. Rasir

Vlan

Commerces à découvrir