Le Parc naturel de l’Ardenne méridionale reconnu

VLAN  vendredi 24 mai 2019 Vlan

ENVIRONNEMENT | Bertrix, Bièvre, Bouillon, Daverdisse, Gedinne, Herbeumont, Paliseul, Vresse-sur-Semois et Wellin ont créé le Parc naturel, agricole et forestier de l’Ardenne méridionale, reconnu par le Gouvernement wallon.

Le 16 mai dernier, le Gouvernement wallon a reconnu l’Ardenne méridionale en tant que Parc naturel, une décision importante qui a clôturé un processus long de cinq ans. Grâce à cette reconnaissance, les neuf communes du territoire disposent maintenant d’un outil structurant qui viendra pérenniser les projets initiés par le Groupe d’Action Locale du même nom.

Depuis 2014, il aura fallu du temps, de la patience et de la persévérance pour atteindre ce but! Un processus ardu mais enrichissant qui a vu la mobilisation de nombreux partenaires. Plus d’une centaine de personnes ont pris part au Comité d’étude, les Conseils communaux ont confirmé à plusieurs reprises l’engagement de leur commune, et récemment encore, une enquête publique permettait aux citoyens de donner leur avis sur les objectifs du Parc.

Qu’est-ce qu’un Parc naturel?

Les Parcs naturels visent à préserver et mettre en valeur des territoires ruraux dotés d’une nature, de paysages et de patrimoines remarquables, comme c’est le cas de l’Ardenne méridionale. Pratiquement, ce sont plusieurs communes qui s’associent pour mettre en œuvre des projets de développement durable fondés sur la protection et la valorisation de leur patrimoine naturel et culturel.

A l’opposé d’une réserve naturelle qui est un espace protégé où les activités humaines sont strictement réglementées, un Parc naturel encourage toutes les activités humaines qui permettent une meilleure qualité de vie en milieu rural tout en respectant l’environnement.

Ce nouveau Parc naturel a la particularité de recouvrir deux provinces, 9 communes, 92 villages et hameaux. Il concerne 36.000 habitants. Il est constitué à 60% de forêts et à 31% de surfaces agricoles. Il est également riche de 23 sites Natura 2000. Du nord au sud, son territoire s’étend entre les sillons profonds creusés par la Lesse et la Semois. Ce périmètre représente en quelque sorte un «concentré de l’Ardenne», tant au niveau de l’occupation du sol que de la biodiversité, des paysages, du relief, du patrimoine bâti…

Territoire d’une grande beauté et aux richesses naturelles et touristiques réputées, il doit cependant faire face à un éloignement des principaux pôles économiques et décisionnels ainsi que des grands axes de mobilité.

Le 12ème Parc naturel de Wallonie

Le Parc naturel de l’Ardenne méridionale se joint aux 11 autres Parcs naturels existants en Wallonie. Reconnu pour une période de 10 années renouvelable, il devrait pouvoir bénéficier d’un soutien wallon de près de 340.000€ par an pour concrétiser les actions prévues, sans compter les autres appuis financiers qu’il sera possible d’obtenir.

C.R.

Vlan

Commerces à découvrir