L’avertisseur rénové placé dans la courbe de Senenne

VLAN  mardi 21 mai 2019 Vlan

SPONTIN | Les bénévoles de l’ASBL Chemin de Fer du Bocq ont rénové pendant deux ans un ancien signal avertisseur et l’ont implanté le 10 mai le long de la ligne 128, à Spontin.

L’objet date de 1949 et a été récupéré en gare de Schaerbeek. Sa remise en fonction a demandé aux bénévoles de l’ASBL Chemin de fer du Bock deux ans de travail minutieux. Le 10 mai dernier, c’était la consécration: l’ancien signal avertisseur a été placé le long des voies, dans la courbe de Senenne, entre la gare de Spontin et le pont de l’autoroute. Il avertira les trains touristiques en provenance de Ciney qu’ils approchent d’une gare et qu’ils doivent ralentir.

L’ancien signal avertisseur mesure 7,5 mètres de haut et pèse 950 kilos! «Il a fallu enfouir dans le sol une base en fonte de 1,8 mètre», raconte une des bénévoles de l’ASBL, Christine Van Heertum. «Le mat est de conception ancienne, avec une commande à palette de 1919 à trinocle séparé.»

L’ASBL Chemin de Fer du Bocq réunit près de 80 bénévoles en Belgique. Christine Van Heertum, de Tubize, et son mari, font partie de ces passionnés. Photographe amateur, Christine s’est d’abord intéressée aux trains touristiques en photographiant les bénévoles. «Nous avons encore beaucoup de matériel ancien qui attend d’être rénové, des machines, des voitures, des wagons, des rames, du matériel déclassé par la SNCB et que nous récupérons par le bouche-à-oreille. Le problème c’est l’argent car l’ASBL fonctionne sur fonds propres. Nous avons aussi besoin de bénévoles. Il faut d’abord que l’infrastructure le long de la ligne soit entretenue et restaurée, avant de rénover les engins. Mais nous allons bientôt restaurer des locomotives à vapeur».

Le signal améliore la sécurité

Benoît Van Asten, qui a participé à la restauration et au placement du signal, explique: «Ce signal replacé sur le Chemin de fer du Bocq a d’abord une fonction historique: il permet aux visiteurs de se rendre compte de l’aspect des signaux d’antan. Il contribue à plonger le public des trains touristiques dans une ambiance originale d’époque. Il permet aussi d’améliorer l’organisation des mouvements de train et d’annoncer la position du signal suivant».

Le bénévole poursuit: «Ce signal a été aussi l’occasion de nous rassurer sur notre capacité à pouvoir restaurer du matériel complètement rouillé dans de bonnes conditions. Il a fallu retrouver la documentation pour reconstituer les pièces trop endommagées, nous adapter aux techniques plus modernes pour son traitement: enlever la rouille, trouver une protection durable, le repeindre dans les teintes d’origine… L’objectif était de lui redonner une seconde vie pour de longues années».

L’objectif de l’ASBL est de remettre en place un type de signalisation utilisé par le passé, dans chaque gare exploitée par la ligne touristique. Des signaux à drapeaux ont été réinstallés à la gare de Dorinne-Durnal et une signalisation lumineuse a été replacée à la gare de Evrehailles-Bauche. Le signal mécanique qui vient d’être installé à Spontin fait donc partie d’un grand projet!

Ch. Rasir

Vlan

Commerces à découvrir