Un purificateur d’air pour assainir l’atmosphère

Savez-vous que l’air que vous respirez chez vous peut être plus pollué que celui de l’extérieur ? Nombreuses sont les origines de cette pollution, dont notamment les composés organiques volatils (COV) que l’on trouve principalement dans les produits de nettoyage, ou qui sont générés par certains appareils de chauffage, les activités humaines comme le tabagisme, sans oublier les poils d’animaux, les acariens, le pollen, etc. Et, tout cela peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. La solution : un purificateur d’air.

Un purificateur d’air pour assainir l’atmosphère

Les 3 types de purificateurs d’air

Un purificateur d’air HEPA
Doté d’un système de filtration à haute densité, ce type de purificateur permet de retenir 99,97 % des particules de 0,3 micron de diamètre qui composent l’air intérieur (pollens, bactéries, virus, allergènes) excepté les polluants chimiques. D’où son appellation HEPA ou High Efficiency Particulate Air filter. Afin d’assurer son bon fonctionnement, il faut penser à remplacer le filtre régulièrement.

Un purificateur d’air ioniseur
Le principe de ce type de purificateur est de polariser les particules grâce à un champ électrique afin de les faire tomber ou les fixer sur une surface dédiée. Donc, après avoir capturé les allergènes, les virus, les moisissures et les mauvaises odeurs, les ioniseurs offrent un air assaini. Pour son entretien, il faut penser à nettoyer le capteur de particules avec de l’eau claire toute les deux semaines environ.

Un purificateur d’air par photocatalyse
Le traitement de l’air par photocatalyse est un phénomène oxydant des UV sur les molécules organiques grâce à un catalyseur (dioxyde de titane). Le purificateur d’air par photocatalyse associe ainsi la filtration des COV avec la destruction des bactéries, virus, détergents, etc. Pouvant fonctionner dans un espace étendu, il est utilisé aussi bien dans les habitations que dans les entreprises.

Les critères de choix d’un purificateur d’air

L’efficacité de la filtration
Par exemple, pour un purificateur HEPA, il faut vérifier si une partie de l’air ne passe pas à côté. Entre autres, l’efficacité de la filtration devrait également croiser avec le volume d’air traité.

La consommation électrique
Aujourd’hui, il est possible de trouver des purificateurs consommant moins de 5 W. Mais, pour qu’ils soient efficaces, il faut qu’ils puissent fonctionner en permanence.

Le coût de fonctionnement
À évaluer avant l’achat, parce que si le remplacement de filtres s’avère fréquent, vous pouvez être déçu au bout de quelques mois.

Nos autres conseils déco/intérieur:
Idées et astuces pour relooker son vieux canapé
Les bougies pour une ambiance chaleureuse et un intérieur lumineux