Installer un silo à composte dans votre jardin

Très à la mode dernièrement le silo à composte est un atout pour les jardins de taille de moyenne. En effet à partir de 200-300 mètres carrés, il est vraiment utile de mélanger vos déchets organiques avec les restes de végétations. Discret et facile à utiliser le compostage permet de réduire les déchets et de servir d’engrais à votre terre.

Le silo à composte

Comment composter ?

Il s’agit de commencer par une couche de matériaux disponibles : herbes coupées, reste du potager, feuilles mortes. Ensuite, il faut mélanger et mixer le tout, suivi d’un petit arrosage. En quelques mois, les matériaux vont se dégrader en matière première qui sera un excellent substrat pour vos plantes.

Il vous faudra quelques éléments :

  • Le bac à composte en 2 compartiments
  • Un endroit à l’ombre d’un arbre ou d’une haie
  • Des déchets de jardin
  • Un minimum de manutention

Le matériel du silo composte

Vous pouvez optez pour un silo composte à réaliser vous-même ou l’acheter en ligne. Nous déconseillons les silos en plastique ou en bois exotiques qui vont à l’encontre de l’écologie.

Le matériel pour le faire soi-même :

  • 12 piquet de 1,5 mètre de haut. Le chataigner est un bois résistant et bon marché
  • 10 planches de 2 mètres. Choisissez du 27 mm d’épaisseur pour être bien résistant et de 25cm de large pour aller plus vite à l’installation.
  • 6 planches supplémentaires pour le coffrage. 2m x 15 cm
  • 2 tasseaux et quelques vis

Vous trouverez tous les détails de la mise en place sur ce site : http://www.terrevivante.org/543-construire-un-silo-a-compost.htm

Que mettre dans mon composte ?

Dans le silo numéro 1 nous conseillons:

  • Bois de taille
  • Tiges séchées
  • Feuilles sèches
  • Herbes sèches

Vous les ajoutez au fur et à mesure de la saison.

Le silo 2 va contenir les matériaux frais tels que

  • Coupe de la pelouse
  • Reste de cuisine
  • Coupe des haies

A chaque demi-saison, vous alternez. Il faudra 8 à 12 mois pour avoir un composte mûr et l’exploiter au mieux. En été, arrosez-le pour qu’il reste humide et vivant. Utilisez de l’eau de pluie tant que possible.

La décomposition naturelle vous permettra d’utiliser le composte pour fertiliser votre pelouse ou vos plantations. L’engrais chimique n’est donc plus nécessaire. Vous réalisez une économie d’énergie et en même temps un geste pour la nature.

Pour éviter d’attirer les rats, nous conseillons un lombri-composte, déposé à l’intérieure. Soit dans l’abri de jardin, soit dans le garage. Il est complètement fermé et ne produit aucune odeur.

Nos autres conseils pratiques:
Un purificateur d'air pour assainir l'atmosphère
Idées et astuces pour relooker son vieux canapé
Les bougies pour une ambiance chaleureuse et un intérieur lumineux
Profitez du beau temps, choisissez la bonne table de jardin